Comment nettoyer la semelle d’un fer à repasser ?

comment nettoyer la semelle d’un fer à repasser ?

L’élément qui se salit le plus vite et qui surtout peut avoir des conséquences désastreuses pour vos vêtements est la semelle du fer à repasser. En effet, il s’agit d’un élément en métal qui chauffe très fortement et qui est en contact direct avec le linge. Un contact chaud, prolongé, avec une certaine pression.

Il est donc indispensable de nettoyer la semelle de son fer à repasser régulièrement, même quand on ne voit aucune trace de saleté. Ceci est également valide si votre super fer à repasser possède une fonction auto-nettoyage et sur tous les appareils de repassage, centrale vapeur ou défroisseur.

Le nettoyage régulier de la semelle

Voici deux techniques distinctes et efficaces pour nettoyer strictement la semelle du fer (voir ici pour l’entretien du fer à repasser dans son entier) de façon régulière et préventive.

⇨ Avec du jus de citron

Cette technique agit sur les tâches et la saleté en général.

Le jus de citron s’utilise sur une semelle tiède (et non chaude pour ne pas se brûler).
Vous avez besoin d’un demi-citron, puis d’un chiffon doux et de l’eau.

Le principe est très simple : c’est l’intérieur du citron qui nettoie la semelle du fer. Certains vont même jusqu’à presser le citron (pour boire le jus), mais ils s’arrêtent un peu avant la fin et ensuite ils utilisent le citron face interne).

Pour bien faire, il faut simplement frotter le citron sur toute la surface de la semelle.

Si vous n’avez pas de citron, vous pouvez également utiliser du jus directement sur un chiffon.

Quand toute la surface a été frottée, il faut rincer et sécher. Pour cela, utilisez un chiffon doux et de l’eau du robinet.

⇨ Avec du vinaigre blanc

Le vinaigre blanc est un produit particulièrement efficace contre le calcaire / tartre. Il agit également un peu contre la saleté, mais son intérêt est vraiment contre la formation du calcaire. Du coup, cette solution de nettoyage est à privilégier sur un fer à repasser vapeur.

Le nettoyage se fait sur une semelle tiède. Il faut utiliser du vinaigre blanc et vous aurez besoin de deux chiffons doux, un pour laver, l’autre pour rincer. Une éponge douce convient également.

Il est possible de simplement frotter la semelle avec le chiffon imbibé de vinaigre blanc. Puis de frotter l’intérieur des trous de diffusion vapeur (avec un coton-tige par exemple) avant de tout rincer.

Si vous avez des soucis de calcaire, vous pouvez faire un détartrage du fer à repasser. Pour la semelle, cela consiste en un bain d’eau vinaigré pendant au moins 30 minutes.

Quand tout est fait, il ne faut pas oublier de bien rincer avec un chiffon imbibé d’eau.

D’autres astuces pour nettoyer la semelle d’un fer à repasser

Si pour telle ou telle raison, vous ne souhaitez pas utiliser de citron ou de vinaigre blanc, voici d’autres produits qui permettent d’avoir une semelle de fer à repasser comme neuve.

⇨ Le savon de Marseille
⇨ La cire de bougie blanche

Pour ces deux produits, il faut faire chauffer légèrement la semelle du fer et frotter avec le savon ou la cire. Puis il faut bien tout retirer avec un chiffon ou de l’essuie-tout. Pour rincer, on utilise plutôt une toile émeri (en la passant strictement dans le sens de la longueur), mais un chiffon et de l’eau peuvent convenir.

⇨ Le papier pour retirer le nylon

Le nylon est un type de tissu particulièrement délicat à repasser, car trop vite il peut fondre et s’accrocher sur la semelle du fer.

Le nettoyage est alors un peu spécifique puisqu’on utilise une feuille de papier.

Allumez le fer à pleine puissance. La chaleur doit de nouveau faire fondre le nylon. Puis repassez la feuille. Le nylon va alors se déposer sur le papier. Il suffit ensuite de débrancher le fer, de laisser refroidir pour finir avec l’une des solutions de nettoyage précédentes.

⇨ Les produits dédiés à acheter en magasin

Il existe des solutions toutes prêtes, vendues en supermarché ainsi que dans les magasins d’électroménager à côté des fers à repasser. En général ce sont des produits assez chers, dont les résultats sont similaires à ce que le citron permet.

Par contre il est vrai que cela permet d’avoir toujours du produit chez soi, dans un placard dédié à l’entretien. La notice et le fonctionnement sont inscrits sur le bidon, tout le monde peut donc se débrouiller pour faire l’entretien.

Après l’entretien : repasser un linge sans risque

Juste après avoir nettoyé la semelle, même si on a l’impression d’avoir tout rincé correctement, il est toujours possible d’avoir un peu de savon ou de vinaigre sur la semelle.

C’est pourquoi il faut d’abord diffuser de la vapeur dans l’air et non sur un vêtement. Puis commencez par repasser un chiffon qui ne craint rien, un vieux tissu, une serviette de toilette utilisée pour la teinture ou le chien… Il faut juste que le chiffon soit propre (pour ne pas salir la semelle fraîchement nettoyée).

Ainsi en cas de soucis, aucune déception ou frustration ne naîtront. Et si vous constatez que la semelle n’était pas bien rincée, il est possible d’humidifier le linge en question et de le repasser (sans vapeur). L’humidité du linge va finir de rincer la semelle.

Donec Curabitur ante. elit. suscipit Phasellus massa libero. dolor. nunc libero Lorem