Combien de watts pour un fer à repasser ?

combien de watts pour un fer à repasser ?

Les critères sont nombreux dans les comparateurs de fers à repasser. Il y a des différences à chercher dans les options, dans la prise en main et dans l’efficacité. La question de la puissance revient très souvent et elle est associée au nombre de watts, une donnée toujours annoncée par le fabricant.

Vérifiez ci-dessous quel est le nombre de watts minimum pour un fer à repasser qui soit véritablement utile.

Quelle quantité de watts pour un bon fer à repasser ?

Il existe deux types de fers à repasser, ceux qui fonctionnent à sec uniquement (ou éventuellement avec un spray de gouttes d’eau) et ceux qui peuvent diffuser de la vapeur. La puissance minimale ne doit pas être la même selon l’appareil choisi.

Voici un récapitulatif, comprenant également d’autres appareils de repassage, le débit vapeur et le temps de préchauffage, pour vous permettre de bien voir les différentes.

AppareilPuissance moyenneTemps de préchauffageDébit vapeur
Fer à repasser à sec1200 wattsQuelques secondesAucun
Fer à repasser avec vapeur2200 wattsEnviron 2 minutes30 à 100 g/min
Défroisseur vapeur1500 watts40 à 60 secondes20 à 40 g/min
Centrale vapeur2600 watts45 secondes à 10 minutes80 à 600 g/min
 

Est-ce que les watts sont un critère pertinent ?

Ce n’est pas par hasard que dans le tableau ci-dessous nous avons ajouté d’autres critères à la puissance électrique. En effet le nombre de watts à lui seul n’est pas suffisant pour déterminer quel est le meilleur fer à repasser du moment.

On s’en rend compte en consultant les fiches techniques des produits premier prix, souvent importé de Chine sans véritable nom de marque. La puissance en watts est très élevée alors que les autres éléments liés aux performances sont très bas.

À l’inverse quand l’un des modèles haut de gamme Calor ou Philips annoncent un nombre de watts assez bas, ce n’est pas mauvais signe. Au contraire, cela signifie que la facture d’électricité sera moindre pour des performances égales ou supérieures aux autres produits concurrents.

Les watts donnent une idée de la puissance et surtout de la consommation électrique. Plus il y a de watts, plus l’appareil consomme. D’un autre côté, comme le montre le tableau, un certain nombre de watts reste nécessaire pour un bon fonctionnement de l’appareil. Plus le débit vapeur est important plus la puissance électrique est importante.

Alors, comment bien choisir un fer à repasser ?

Comme nous le disions en introduction, la puissance électrique est un seul critère pour savoir choisir son futur fer.

Au niveau des performances, il faut regarder :

  • la puissance électrique (les watts) ;
  • le débit vapeur (en g/min) ;
  • le temps de préchauffage ;
  • la classe énergie (A étant la meilleure note) ;
  • le variateur de puissance (y a-t-il plusieurs puissances, à varier selon le tissu à repasser) ;
  • la qualité de la semelle.

Puis il faut prendre le temps de consulter les avis en ligne des précédents acheteurs, car même si les avis négatifs sont toujours les plus nombreux (en France, on préfère râler que féliciter), cela permet de se faire une idée sur les forces et les faiblesses d’un produit.

Il ne faut pas non plus oublier de prendre en compte la prise en main :

  • avec ou sans vapeur ;
  • le poids du fer ;
  • avec ou sans fil ;
  • diffusion automatique, à la demande ou continue de la vapeur ;
  • l’emplacement du bouton de réglage ;
  • le réservoir (sa capacité et s’il est amovible).

Le dernier point est la question de l’entretien du fer à repasser. Il faudra toujours effectuer un détartrage de temps en temps pour chasser le calcaire qui se forme et s’accumule à l’intérieur de l’appareil. Le plus souvent il faut tout faire soi-même, mais certaines marques (dont les plus célèbres, Calor, Rowenta, Philips, Polti) proposent parfois des solutions pour simplifier le détartrage et permettre de consacrer moins de temps à son appareil.

Conclusion

Il est tout à fait normal de s’interroger sur les watts d’un fer à repasser. Cependant cela ne doit pas être votre seul critère de choix.

Pour bien repasser, la chaleur et la puissance ne font pas tout. Il y a un certain coup de main à prendre et sur certains vêtements, c’est même le contraire. La chaleur pourrait irrémédiablement abîmer le tissu. Il ne faut donc pas hésiter à commencer en douceur, le temps de maîtriser l’appareil et l’identification des tissus délicats dans votre linge.

Sed venenatis, id ut id lectus nec Curabitur odio