Mon avis mitigé sur le SteamOne H240

Votre avis :  
Mon avis mitigé sur le SteamOne H240
4.7 (93.33%) 3 votes

J’ai reçu en cadeau de la part de ma sœur un défroisseur SteamOne. C’est le genre de truc que je n’aurai jamais acheté, mais quand je l’ai découvert j’ai trouvé l’idée géniale. Elle m’a choisi un modèle domestique, le SteamOne H240, à utiliser chez soi au fil de vos séances d’habillage.

Au final, même si je l’utilise au moins une fois par semaine (en général le vendredi soir avant de sortir), j’ai un avis assez mitigé. Je vous laisse découvrir pourquoi.

Présentation du défroisseur vapeur Steamone

Pour la description exacte, le SteamOne H240 est un défroisseur vapeur vertical domestique. Il est composé de deux parties : un socle et un mât.

Le socle abrite le réservoir de 2,4 l d’eau, et toute la mécanique qui permet à l’appareil de fonctionner. Il contient également un système de détartrage avec une valve d’évacuation du calcaire. Il est posé sur trois roues pour le déplacer facilement.

Le mât télescopique est équipé à son sommet d’un cintre intégré avec pinces pour pantalon et d’un repose cintre. Tout en bas se trouve une autre paire de pinces qui a pour objectif de tendre les tissus et de permettre de défroisser plus efficacement les divers vêtements.

Utilisation du SteamOne H240

Ce défroisseur a une puissance de 1750 watts, mais possède un régulateur qui permet d’adapter la puissance et le débit de vapeur à la matière du vêtement à défroisser.

Son utilisation est assez simple, même si elle demande un petit temps pour la prise en main. En effet, il faut que le tissu soit tendu pour que la vapeur puisse chasser correctement les plis. C’est pourquoi il faut à chaque vêtement régler le mât télescopique et utiliser les pinces du bas.

Cependant les pinces n’agrippent pas assez fortement le tissu et il est difficile d’obtenir une bonne tension. Donc il est préférable de tenir le tissu à la main, ou de bricoler en échangeant les pinces.
Personnellement j’ai bricolé et depuis je trouve que cela fonctionne très bien.

Mais ceci vous explique pourquoi j’ai un avis mitigé. Oui, aujourd’hui j’ai un appareil dont je suis pleinement satisfaite. Mais pour cela j’ai du commencer par faire du bricolage et je ne trouve pas ça vraiment normal.

Et pour la mise en route, il faut simplement toujours penser à remplir le réservoir avant de l’allumer. Vous risqueriez d’endommager sérieusement l’appareil. Ensuite la vapeur sort en continu, mais vous pouvez régler sur la puissance minimale le temps d’aller chercher les vêtements suivants à défroisser.

Quel tissus, quel vêtement confier au défroisseur Steamone ?

Un défroisseur envoie une vapeur douce et continue. Il ne brûle pas les fibres comment peuvent le faire les fers à repasser et les centrales vapeurs. Du coup, il peut être utilisé sans risque sur de très nombreux tissus.

Par exemple, je l’utilise sur une petite chemise en soie et sur une jupe en laine. Pour la première je veux défroisser, pour la seconde je cherche surtout à chasser les odeurs. Dans les deux cas, mes vêtements restent en bon état, je n’ai constaté aucune détérioration. Je ne peux pas en dire de même de certains passages en machine à laver en programme délicat.

Vu que j’ai cet appareil, je l’utilise également sur mon canapé et mes fauteuils. Je l’ai aussi testé sur mes rideaux. Je les lave, les sèche en machine et les remets en place immédiatement. Je sors alors directement mon défroisseur et son passage remplace sans mal l’utilisation de la centrale vapeur. Surtout que pour moi c’est moins difficile et plus rapide.

Quel rapport qualité – prix pour le SteamOne H240 ?

Cet appareil existe en trois couleurs, argent, noir et bleu. Ils sont tous vendus en ligne à environ 175 €. Au début je trouvais que c’était un peu cher, surtout que certains appareils de voyage ne coûtent que 70 €. Mais ces derniers sont loin d’avoir la puissance d’un défroisseur domestique.

Ici non seulement le SteamOne H240 est puissant (jusqu’à 1750watts), mais en plus il est solide et construit avec des matériaux de qualité. Ainsi la semelle est en acier inoxydable et le tuyau est dans un matériau qui prévient les brûlures. Enfin il est équipé d’un système anti-tartre pour augmenter l’espérance de vie de l’appareil. Il suffit d’évacuer le calcaire tous les deux mois (grâce à une valve prévue à cet effet) et le tour est joué.

Il est ainsi quasiment au même prix qu’un modèle similaire, le SteamOne H10S. Par contre il est clairement moins cher que le Steamone Unilys qui est vendu 225 €. Ce dernier est très légèrement plus puissant et comprend un gant de protection.

Les plus :

  • puissant
  • système de détartrage
  • variateur de puissance
  • réservoir de 2,4 l

Les moins :

  • pinces qui n’accrochent pas assez
  • prise en main délicate

Conclusion

Comme je vous le disais, mon avis est mitigé. Je pense que le fait de l’avoir reçu en cadeau joue également. Ce n’est pas un mauvais produit, la diffusion de vapeur est puissante et efficace. Il n’y a que ces pinces qui m’enquiquinent et me font râler. C’est-à-dire que je n’ai pas les vêtements installés suffisamment haut, ni même un gant de protection, pour pouvoir tendre le tissu à la main. Mais les pinces ne fonctionnent vraiment pas très bien.

Si c’était à refaire, je pense que j’opterai pour un modèle de la gamme au-dessus. Ou alors je m’assurerai de prendre un défroisseur vendu avec un gant de protection. Cela devrait déjà pas mal changer la donne.

Rush de Noël ! 11 jours de ventes flash pour remplir sa hotte, des milliers d’offres jusqu’à -60 % :J'EN PROFITE
+ +